Infections vaginales et grossesse

Dr. Dellenbach2 mins de lectureDernière mise à jour 08 janvier 2019
cover

Le foetus peut être contaminé par une bactérie de deux manières au cours de la grossesse. Soit par le vagin, lors de l'accouchement ou lors d'une rupture prolongée des membranes foetales (il s'agit des membranes qui entourent le foetus et doivent le protéger jusqu'à l'accouchement, ces membranes peuvent parfois se rompre, par exemple lors d'une infection), soit à travers le placenta par le sang de la mère.

Le diagnostic: le prélèvement vaginal

Le prélèvement vaginal n'est pas systématique en début de grossesse, il n'est recommandé que chez les femmes ayant un antécédent d'accouchement prématuré.

Il devra cependant être réalisé si vous présentez les signes suivant:

  • Démangeaisons au niveau de la vulve
  • Sensation de brûlures vaginales
  • Pertes colorées ou nauséabondes (odeur franchement désagréable)

La ou le professionnel qui vous suit peut également décidé de réaliser ce prélèvement si elle ou il suspecte une menace d'accouchement prématuré, un rupture prématurée des membranes, ou une chorioamniotite.

Un prélèvement vaginal en fin de grossesse est lui systématique, entre 35 et 38 semaines d'aménorrhée, pour dépister une bactérie: le streptocoque du groube B.

Les différentes infections vaginales

Vaginose bactérienne

La flore vaginale habituelle disparait, elle est remplacé par une bactérie, le plus souvent de type Gardenerella, responsable d'écoulement et de mauvaises odeurs.

Un traitement vous sera prescrit par votre médecin, en raison du risque de récidive il est recommandé de réaliser un contrôle par trimestre après la première infection, pour renouveler le traitement si nécessaire.

Cervicites à Chalmydia trachomatis ou Neisseria gonorrhoeae

Les symptomes seront ceux qui orientent vers le prélèvement vaginal, brûlures et écoulement. Le diagnostic sera donc fait grâce au prélèvement et le traitement antibiotique, obligatoire en cas de symptômes, vous sera prescrit par votre médecin.

Attention il s'agit d'infections sexuellement transmissibles (IST), le traitement de votre partenaire et le dépistages des autres IST pour vous comme pour lui sont nécessaires.

Streptocoque du groupe B et grossesse

Le dépistage systématique de cette bactérie est recommandé en fin de grossesse, entre la 35e et la 38e semaine d'aménorrhée.

Cette bactérie est fréquente, 10 à 15% des femmes en sont porteuses en France, et elle peut être responsable d'infection du nouveau né lors de l'accouchement. C'est pourquoi si le dépistage est positif il vous sera administré un antibiotique pendant l'accouchement.

Une question sur cet article ?

Vos questions ne doivent concerner que l’article (Infections vaginales et grossesse) et non votre cas personnel car les informations transmises ici ne sont pas soumises au secret médical.

Références

- Collège national des gynécologues et obstétriciens français (CNGOF)