Début de grossesse et premier trimestre

Dr. Dellenbach5 mins de lectureDernière mise à jour 24 mai 2019
cover

Savoir qu'on est enceinte: quels sont les signes ?

  1. Le retard de règle inhabituel
  2. Les signes « sympathiques » : seins tendus, nausées matinales, vomissements, envie d'uriner plus fréquente (pollakiurie).
  3. Augmentation de la taille des seins avec bombement de l'aréole.
  4. A l'examen du médecin : modification de l'aspect du col de l'utérus, augmentation du volume de l'utérus.

Quels sont les examens possibles ?

  • Le test de grossesse urinaire : il détecte dans les urines la présence d'une hormone, l'HCG qui est détectable 8 jours après la fécondation. Attention, même s'ils sont pratiques, les tests urinaires présentent un risque de faux positifs ou de faux négatifs.
  • Le test plasmatique : c'est la recherche de l'HCG par une prise de sang, c'est la méthode de référence pour affirmer une grossesse.
  • L'échographie : elle n'est nécessaire à affirmer une grossesse que si le médecin a un doute, elle ne montre des choses qu'à partir de la 5e semaine d'aménorrhée.

Depuis quand suis-je enceinte ? Quand est-ce que j'accouche ?

Pour répondre à ces questions il faut déterminer le terme de la grossesse. On date l'évolution d'une grossesse en semaine d'aménorrhée, c'est-à-dire le nombre de semaines qui sont passées depuis le 1er jour des dernières règles. L'accouchement se produira deux semaines et 9 mois plus tard (pour une femme ayant un cycle de 28 jours). Il y a donc trois dates à retenir :

  • La date des dernières règles (DDR)
  • La date de conception : durée du cycle moins 14 jours, au moment supposé de l'ovulation
  • La date supposée de l'accouchement (ou terme théorique) : 9 mois après la date de conception.

Cette estimation sera ensuite corrigée si nécessaire par la datation échographique qui a lieu entre la 11e semaine et le 6e jour de la 13e semaine. Cette datation échographique se fait en mesurant la taille de l'embryon, plus précisément sa longueur cranio-caudale.

Je suis enceinte, et maintenant ? Quand est-ce qu'il faut consulter ?

La première consultation du suivi de grossesse doit se faire avant la fin du premier trimestre de grossesse. La Haute autorité de santé conseille même 2 consultations une à 10 semaines et l'autre à 15, une de ces deux consultations est remboursée à 100% par l'Assurance Maladie.

Cette consultation remplit beaucoup d'objectifs :

  • Confirmer la grossesse
  • Déterminer le terme par l'échographie
  • Définir le mode de surveillance de la grossesse
  • Rechercher des facteurs de risques
  • Parler du dépistage du risque de la trisomie 21
  • Prescrire les examens dits obligatoires
  • Déclarer la grossesse légalement avec un formulaire
  • Parler de l'entretien prénatal précoce individuel ou en couple proposé au 4e mois.

Le suivi va commencer par quelques examens dits obligatoires, et d'autres qui vous seront proposés.

Les examens obligatoires comportent une prise de sang pour réaliser les examens suivants :

  • Détermination de votre groupe sanguin
  • Recherche de la toxoplasmose si vous n'êtes pas déjà immunisée
  • Recherche de la rubéole, sauf si vous êtes vaccinée efficacement
  • Recherche de la syphilis.

Et une analyse des urines à la recherche de sucre et de protéines en excès dans celles-ci. La recherche du sucre est faite pour dépister un diabète, celle des protéines pour dépister un problème aux reins.

Les autres examens vous seront proposés et dépendront souvent de vos antécédents médicaux :

  • Sérologie VIH (dépistage du virus du SIDA) est proposée à toutes les femmes
  • Prélèvement vaginal à la recherche d'infection
  • Glycémie à jeun (pour dépister le diabète gestationnel)
  • Numération Formule Sanguine (qui montre le nombre de globules rouges dans le sang pour dépister une anémie)
  • TSH (qui dépiste les problèmes de thyroïde)

Où se faire suivre ? Quels sont les critères de choix de la maternité ?

Il existe 3 niveaux de maternité différents selon les plateaux techniques pédiatriques qui y sont disponibles. C'est pourquoi le choix de la maternité doit être déterminé par vos préférences, mais également par le niveau de risque de la grossesse qui est déterminé au cours du suivi.

  • Les maternités de niveau 1 : il s'y déroule la majorité des accouchements, elles prennent en charge les grossesses à bas risque et n'ont pas d'unité de néonatalogie.
  • Les maternités de niveau 2 : en réalité divisée en deux groupes, le niveau 2A avec unité de néonatalogie, le niveau 2B avec en plus une unité de soins intensifs en néonatalogie.
  • Les maternités de niveau 3 : elles disposent en plus des précédentes d'une unité de réanimation néo-natale et d'une unité de réanimation adulte.

C'est quand la première échographie ?

L'échographie du premier trimestre n'est pas obligatoire mais fortement conseillée pour avoir un bon suivi. Elle doit être réalisée entre la 11e semaine et le 6e jour de la 13e semaine.

Elle a plusieurs objectifs :

  • Confirmer la vitalité du fœtus
  • Corriger le terme si nécessaire en mesurant la taille du fœtus (sa longueur cranio-caudale)
  • Découvrir une éventuelle grossesse gémellaire (la présence de jumeaux !)
  • Permettre la mesure de la clarté nucale pour le dépistage de la trisomie 21

La trisomie 21 qu'est ce que c'est ? Comment se passe le dépistage ?

Les réponses à ces questions se trouvent dans une fiche dédiée : Trisomie 21 et grossesse.

Comment déclarer la grossesse à la sécurité sociale et à la CAF ?

La déclaration se fait à l'aide d'un formulaire rempli par le médecin, où il indique la date de la consultation, la date du début de la grossesse et certifie qu'il a prescrit les examens obligatoires.

A vous de le compléter ensuite et d'en adresser 2 exemplaires à la Caisse d'Allocations familiales et à la Caisse d'Assurance maladie. Cette déclaration va permettre la prise en charge de vos 7 consultations prénatales, les examens obligatoires jusqu'au 6e mois sont également pris en charge à 100% par l'Assurance maladie, et vous bénéficiez d'une couverture médicale à 100% à partir de la 24e semaine d'aménorrhée (début du 6e mois).

Si le médecin est équipé informatiquement il lui sera peut-être possible de télé-transmettre ces informations avec votre accord, ce qui vous évitera d'avoir à envoyer des courriers.

C'est ici l'occasion de vous rappeler que vous pouvez discuter avec la ou le professionnel qui vous suit de l'entretien prénatal précoce qui peut être fait par les sages-femmes ou les médecins formés à celui-ci.

Quelles sont les recommandations alimentaires ?

Pour éviter la toxoplasmose si votre dépistage est négatif il faut bien cuire les viandes (température à cœur à 72°C), ou manger des viandes qui ont été surgelées à des températures inférieures à -18°C. Il faut bien laver les fruits et légumes et se laver régulièrement les mains (et toujours pour la toxoplasmose même si ce n'est pas une recommandation alimentaire, évitez le contact avec les chats, surtout leur litière).

Pour éviter la listériose on conseille également d'éviter les fromages non pasteurisés et les charcuteries artisanales.

En savoir plus dans notre fiche sur la nutrition des femmes enceintes.

Quelle prise de poids peut être considérée comme normale ?

La prise de poids admise comme normale dépend de votre taille, l'idée n'est pas de faire une surveillance policière de la prise de poids, mais elle peut être le signe par exemple d'un début de diabète. C'est pour cette raison qu'il est important pour les professionnels de la surveiller.

Pour une femme de 1m60 on considère normal :

  • 500 g par mois au 1er trimestre ;
  • 1 kg par mois au 2e trimestre ;
  • 2 kg par mois au 3e trimestre.

Soit 9 à 12 kg sur l'ensemble de la grossesse.

Vous vous poserez encore de nombreuses questions au cours de la grossesse, nous espérons que vous trouverez toutes les réponses sur Elixir ! Sinon écrivez-nous.

Une question sur cet article ?

Vos questions ne doivent concerner que l’article (Début de grossesse et premier trimestre) et non votre cas personnel car les informations transmises ici ne sont pas soumises au secret médical.

Références

- Collège national des gynécologues et obstétriciens français (CNGOF)