Nutrition d'une femme enceinte

Dr. Dellenbach2 mins de lectureDernière mise à jour 08 janvier 2019
cover

Les besoins nutritionnels

Les besoins nutritionnels augmentent à peine pendant la grossesse. Pendant le premier trimestre ils augmentent de 150 kcal par jour, soit un croissant, au deuxième et troisième trimestre c'est 350 kcal, soit une part de tarte. Il n'est donc généralement pas nécessaire d'augmenter les apports alimentaires.

Les recommandations principales sont donc les mêmes que pour tout le monde:

  • 50% de glucides en favorisants les sucres lents
  • 20% de protides , idéalement de la viande maigre comme la viande blanche ou du poisson
  • 30% de lipides en favorisant les acides gras essentiels

Il existe des carences en vitamines plus fréquentes chez certaines femmes:

  • la carence en vitamine K chez les patientes qui prennent des médicaments contre l'épilepsie ou des médicaments contre la tuberculose.
  • la carence en acide folique est également plus fréquente chez les femmes qui prennent des médicaments contre l'épilepsie, mais aussi chez les patientes en surpoids avec IMC > 28.

Les recommandations alimentaires

Il faut boire au moins un litre et demi d'eau par jour, éviter les boissons gazeuses et le soda mais aussi les boissons riches en sel. Bien sûr il ne faut pas boire d'alcool et limiter autant que possible les boissons excitantes comme le café et le thé.

L'alimentation doit être variée, riche en produits laitiers et en fuits et légumes frais. Il est important de fractionner votre alimentation en trois repas et deux collations. Il est également conseillé de manger du poisson trois fois par semaines en évitant les poissons prédateurs comme l'espadon et le maquerau (en raison des risques liés aux métaux lourds).

Pour éviter la listériose il faut éviter les fromages non pasteurisés, les charcuteries artisanales, la viande et les poissons crus ou fumés, et les produits lactés cru.

Pour éviter la toxoplasmose, si vous n'êtes pas immunisée, il faut consommer la viande bien cuite ou après plusieurs jours au congélateur, et laver soigneusement les fruits et légumes souillés de terre. Ce n'est pas une recommandations alimentaires mais il faut également éviter les contacts avec les chats et leurs excréments.

Pensez à laver régulièrement votre réfrigérateur et ne mélangez pas les aliments.

Vitamines et sels minéraux

Quatres supplémentations vous seront recommandés.

  1. L'acide folique avant même la conception et jusqu'à la fin du premier trimestre. La dose est de 0,400mg par jour, elle est augmentée à 4mg chez les femmes épileptiques ou les femmes en surpoids. On y ajoute aussi alors souvent les vitamines B6 et B12.
  2. La vitamine D au troisième trimestre en une dose unique de 100 000 UI en ampoule à boire.
  3. La vitamine K en fin de grossesse chez les femmes prenant des médicaments qui modifient le métabolisme de la vitamine K (anti-épileptique, anti-tuberculeux).
  4. L'iode en cas de carence iodée, ce qui est souvent le cas notamment en île de France, à la dose de 150ug par jour.

Aucune autre supplémentation ne doit être systématique. Que ce soit le fer, le calcium, le fluor, les compléments multivitaminés. Elles n'ont pas démontrés de bénéfice et pourraient avoir des effets secondaires. La supplémentation en fer ne doit être prescrite qu'en cas d'anémie documentée, ou de facteurs de risques significatifs.

Une question sur cet article ?

Vos questions ne doivent concerner que l’article (Nutrition d'une femme enceinte) et non votre cas personnel car les informations transmises ici ne sont pas soumises au secret médical.

Références

- Collège national des gynécologues et obstétriciens français (CNGOF)